MEDITER A L’AIDE DES SONS ISOCHRONES, Alpha, Theta et Delta

meditation3GLa méditation devient, en occident, une vrai mode. C’est devenu très facile de trouver des cours, des livres ou des vidéos traitant de la méditation.

Mais pour beaucoup, la pratique de la méditation reste difficile et énigmatique. Pourquoi rester immobile plusieurs minutes à « ne rien faire »?

Au départ, cela peut-être décourageant de méditer et de ne ressentir aucun bénéfice ou très peu.

Pourtant, rien que le fait de s’asseoir et de se focaliser sur sa respiration est une méditation. Respirer, de plus en plus profondément et focaliser sur sa respiration, va permettre de calmer le mental et de ressentir une certaine détente.

Il ne faut pas s’attendre à ne plus avoir de penser, mais simplement prendre conscience de ces pensées et les laisser passer, sans attachement. On dit souvent de les laisser passer, comme des nuages. Personnellement, quand j’ai trop de pensées, je leur mets mentalement des claques! C’est très efficace pour moi.

Il y a de nombreuses méditations différentes, dont je vous parle dans la section « kundalini yoga » par exemple. On a souvent une image d’un sage assis en lotus et immobile. Mais il y a aussi des méditations physiques, avec les bras dans une certaine position, des méditions allongées sur le ventre, des méditations avec des mantras, des méditations avec des mouvements ou encore les méditations en marchant. Chacun peut donc trouver une méditation qui lui correspond et chacune de ces méditations aura un effet spécifique sur l’organisme.


Il y a quelques mois, j’ai découvert la méditation à l’aide de sons isochrones.

Les sons ont une influence énorme sur notre corps. Dans la tradition tibétaine ou indienne, les mantras sont utilisés quotidiennement et ont un effet sur notre corps et notre âme. Le son OM, est le plus populaire mais il existe une grande variété de mantra en différentes langues (Sanskrit, Pendjabi…).

Les sons isochrones ne sont pas nouveaux, les instruments traditionnels comme les bols chantants ont des fréquences particulières qui permettent de rentrer dans un état de méditation particulier.

Mais depuis quelques années, la science a étudiée ces sons. Elle explique de façon rationnelle, pour nos cerveaux cartésiens, l’effet de ces sons sur notre organisme. Je ne rentrerai pas dans le détails ici, il y a de nombreuses informations sur internet à ce sujet et je ne sais pas réellement comment cela agit sur le cerveau.

J’étais plutôt septique sur l’effet de ces sons proposés en téléchargement. Mais comme ma devise est « Tu ne dois pas croire, tu dois expérimenter! ». J’ai essayé la méditation 3G qui propose trois fréquences différentes : Alpha, Theta et Delta.

  • Alpha : correspond à un état de relaxation légère
  • Theta correspond à une méditation profonde
  • Delta favorise le sommeil et l’endormissement.

J’ai donc testé ces trois fréquences différentes selon les moments de la journée.

J’ai rapidement ressenti la différence avec une méditation sans sons. Au départ, les fréquences Theta et Delta étaient même trop puissantes. J’ai ressenti comme une sensation d’étourdissement. J’ai donc ralenti la fréquence d’écoute.

En faisant des méditations courtes de 15 à 20 minutes, je rentrais plus facilement en méditation, j’avais de nombreuses idées qui venaient, comme des flashs que je notais à la fin de la méditation. J’ai vraiment intégré la différence entre les pensées qui viennent du mental (qu’est-ce que je vais faire à manger? Qu’est ce que j’ai a faire aujourd’hui?) et les idées qui viennent disons du « Tout » ou de « l’Univers ». Cela a débloqué quelques situations pour moi. Et enfin, avec les fréquences Delta, je m’endors très rapidement. Ces fréquences peuvent donc aider les personnes insomniaques ou qui ont du mal à trouver le sommeil naturellement.

Pour conclure, j’ai été assez bluffé par l’utilisation des sons isochrones, je vous les conseille, à petite dose pour commencer. Ces sons isochrones sont très pratiques si vous avez peu de temps pour méditer ou si vous avez du mal à rentrer en méditation. C’est un bon moyen de commencer la méditation seule.

Les sons Alpha sont également très bien à écouter lorsque l’on travaille, ils permettent de maintenir une bonne concentration et de développer la créativité.

Pour plus d’information, rendez-vous sur le site de Méditation 3G

Un autre site propose des enregistrements avec les sons isochrones, je n’ai pas essayé personnellement : Mental waves

Si vous connaissez, n’hésitez pas à partager votre expérience dans les commentaires.